FAIRE UN DON

Parlez à un professionel de la santé 1-855-899-2873

Rechercher

Blogue

Blogue

Orchidectomie? Jamais entendu ce mot!

L’orchidectomie, une forme d’hormonothérapie, consiste à enlever les testicules par voie chirurgicale. L’orchidectomie – ou castration chirurgicale – prive immédiatement et définitivement les cellules prostatiques cancéreuses de testostérone.

Que dois-je savoir?
Le cancer de la prostate est un cancer dit hormonosensible, c’est-à-dire que son développement est stimulé par des hormones masculines: les androgènes et, plus particulièrement, la testostérone. Souvent utiliser dans le traitement des cancers plus agressifs ou avancés, l’hormonothérapie agit en empêchant votre corps de sécréter ou d’utiliser ces hormones, ce qui freine la croissance et la propagation de votre cancer.

Employée seule, l’hormonothérapie ne permet pas de guérir votre cancer de la prostate, mais elle peut réduire la taille des tumeurs, contrôler le cancer et contribuer à prolonger votre vie.

Il existe trois principaux types d’hormonothérapie pour le cancer de la prostate.

  • Les injections pour arrêter la production de testostérone;
  • Les comprimés pour bloquer les effets de la testostérone;
  • La chirurgie, appelée orchidectomie, pour enlever les testicules.

Si vous envisagez l’orchidectomie, votre médecin peut vous recommander d’abord d’essayer des injections pendant un certain temps. Cela permettra de voir comment vous réagissez aux effets secondaires d’une faible testostérone.

Rarement envisagée de nos jours
De nos jours, on choisit plus souvent de réduire le niveau de testostérone à l’aide de médicaments plutôt que par l’ablation des testicules.

Bien que peu populaire en général, l’orchidectomie peut être envisagée chez les patients qui ne peuvent pas recevoir d’hormonothérapie, qui ne peuvent ou ne veulent plus se déplacer pour recevoir leurs injections, qui ne tolèrent pas les injections, ou chez les hommes atteints d’un cancer de la prostate nécessitant un traitement hormonal à vie et qui préféreraient se substituer à un traitement médical impliquant des injections régulières.

Déroulement de l’opération
Cette intervention se fait sous anesthésie régionale dans le cadre d’une chirurgie d’un jour et dure moins de 30 minutes. Elle consiste à faire une petite incision dans le scrotum et à enlever les deux testicules qui s’y trouvent. On referme ensuite le scrotum vide et la cicatrice est à peine plus grande que celle d’une vasectomie. En général, cette opération ne nécessite pas d’hospitalisation. Elle est bien tolérée et la plupart des patients peuvent reprendre leurs activités normales au bout de deux ou trois semaines.

Risques post-chirurgie
La castration chirurgicale occasionne très peu de complications. D’ordinaire, la douleur postopératoire, le gonflement du scrotum et le saignement de la plaie sont minimes. Comme c’est le cas avec toute opération chirurgicale, il peut se produire une infection au niveau de la cicatrice. Vous recevrez des instructions détaillées sur votre processus de rétablissement et sur le moment où vous devez consulter immédiatement votre médecin. Ces instructions peuvent inclure:

  • porter une coquille (jockstrap) ou des sous-vêtements ajustés pendant quelques jours pour aider à réduire le gonflement;
  • utiliser de la glace pour réduire l’enflure;
  • garder l’incision propre et sèche;
  • prendre de l’ibuprofène ou un autre anti-inflammatoire non stéroïdien (ex. Advil, Motrin) pour la douleur et l’enflure;
  • éviter les activités physiques intenses, comme soulever des objets lourds et jogger;
  • boire beaucoup d’eau et manger des aliments riches en fibres pour maintenir la régularité des selles.

Contactez votre médecin si vous observez un gonflement accru, des douleurs ou des fuites de liquide au niveau de votre plaie; cela pourrait indiquer une infection de la plaie qui nécessite un traitement par des antibiotiques.

Effets secondaires liés à l’hormonothérapie
Après une orchidectomie, divers effets secondaires de l’hormonothérapie peuvent se manifester, notamment des bouffées de chaleur, une dysfonction érectile, une diminution de la libido, une prise de poids, et d’autres encore. Il est essentiel de discuter de ces effets avec votre médecin afin de mettre en place une gestion appropriée. Ce guide sur l’hormonothérapie a également pour objectif de vous offrir des conseils utiles pour gérer vos symptômes et prendre soin de vous-même.

Est-ce réversible?
Il est crucial de noter que l’orchidectomie n’est pas réversible, nécessitant une prise de décision réfléchie. Bien que considérée comme mineure, cette opération nécessite une compréhension approfondie de ses implications, comme la permanence des effets secondaires. Vous devrez donc prendre le temps d’en discuter avec votre médecin avant de consentir à cette intervention.

Que se passe-t-il si le cancer continue à se développer?
En fonction de votre situation spécifique et des objectifs de votre traitement, des traitements supplémentaires peuvent vous être prescrits en plus de l’orchidectomie. Votre médecin discutera avec vous de votre plan de traitement.

Références
Le cancer de la prostate – Comprendre la maladie et ses traitements; Fred Saad, MD, FRCSC et Michael McCormack, MD, FRCSC, 5e édition
Options de traitements: l’hormonothérapie


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos webinaires PEP animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaires à revoir
Tout sur les effets de l’hormono

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Comment gérer les effets secondaires

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
SOS bouffées de chaleur!
Exercices simples et gestion de votre stress – À voir
Le régime méditerranéen classé meilleur régime en 2021
Hormonothérapie et prise de poids non souhaitée

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2023

Autres pages qui pourraient vous intéresser

Inquiet de vos symptômes? Quand consulter! – EN SAVOIR PLUS…
6 conseils pour faire face à incontinence urinaire – EN SAVOIR PLUS…
5 faits à savoir sur la prostatite – EN SAVOIR PLUS…

Informations complémentaires - Rôle de la prostate

Sources et références
Révision médicale et éditorial julle 2023 Notre comite de validation de nos pages web voir nos collaborateurs

Le cancer de la prostate
ne le vivez pas seul.
Infolettre

Restez informés

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir des informations sur nos activités.

Nos professionnels de la santé  sont là pour répondre à toutes vos questions ainsi que celles de vos proches. Contactez-nous.

Ligne de soutien 7/7 sans frais    |    1-855-899-2873

© 2024 PROCURE – Tous droits réservés  No enregistrement: 86394 4955 RR0001

Le cancer de la prostate
ne le vivez pas seul.

Nos professionnels de la santé  sont là pour répondre à toutes vos questions ainsi que celles de vos proches. Contactez-nous.

Ligne de soutien 7/7 sans frais
1-855-899-2873
Contactez-nous
© 2023 PROCURE – Tous droits réservés 
No enregistrement: 86394 4955 RR0001

Conditions d’utilisation | Politique de confidentialité